Non classé

Gala 2014

 

Librement inspiré d’un roman de Michael Ende pour les jeunes (9-12 ans),

facile à lire et très intéressant…, je vous le conseille!

* Vous pouvez visionner le film, hélas il n’existe pas en Français,

voici la version en Anglais, Allemand (version originale), Espagnol et Italien.

* Le dessin animé est disponible sur internet en Espagnol,

si besoin je peux prêter la version française que j’ai réussie à trouver…

 

Merci à toutes mes danseuses et danseurs

pour ces merveilleux moments partagés sur scène…

2 Magnifiques galas, plein d’émotion…

Les photos seront bientôt en vente sur le site et dès la rentrée au cours de danse!

Il est toujours possible de commander le dvd!

 

Gala 2013, Brocéliande

 

 

Un grand merci à toutes mes Amalgamettes et Amalgamins pour ces 2 merveilleux spectacles que vous nous avez offerts, Merci à Sandrine Reinachter pour ses décors.

 

Envie de vous annoncer que nous avons pu offrir un chèque de 800 € à l’association VAFAHAM pour aider un orphelinat de Madagascar.

 

 

Bientôt les photos seront en ligne

Pour commander les DVDs, merci de télécharger le Bon de Commande VVP amalgame 2013 et de l’envoyer directement à VVP studio.

Un petit avant-goût non officiel (vidéos amateurs d’un super papa) sur Youtube

Pour la VRAI Vidéo, vous pouvez passer commande ci-dessus…

StreetJazz avancées

Solo Marion Dubo: \ »Le chevalier disparu\ » dans le Val sans retour

Dame Viviane en Jazz

Final du StreetJazz

Final de \ »Brocéliande et ses légendes\ »

Dernière création de Florian Bilbao

Carton plein pour « Seuls ensemble » à Tashkent

En novembre dernier à Tachkent, le spectacle « Seuls ensemble » mis en scène par Florian Bilbao, jeune danseur français, a connu beaucoup de succès. Ce spectacle, présenté dans une salle comble du théâtre Ilkhom à Tachkent, raconte les histoires de l’amour, parfois soumis, réciproque ou doux.

Cet événement a pu être organisé à l’occasion des cinquante ans de la signature du Traité de l’Elysée, qui marqué également l’année franco-allemande sur la période 2012-2013. Célébrée dans plus de quinze pays dans le monde incluant l’Ouzbékistan, elle a pu fournir le cadre nécessaire pour inviter un artiste français.

Avant de commencer, l’ambassadeur de France en Ouzbékistan François Gautier et l’ambassadeur d’Allemagne Aristide Emile Fainstere ont pris la parole aux côtés de Florian Bilbao, le héros de la fête.


Florian Bilbao. Crédit : Dna.uz

Florian représente une vraie personnification de l’amitié franco-allemande, en tant que danseur français travaillant à Berlin. Dernier représentant de trois générations de danseurs (sa mère et sa grand-mère exerçaient déjà ce métier), il a pu interpréter un spectacle qui découvre les nouvelles faces de l’amour.

Le spectacle commence. Seuls. Nous sommes seuls même en amour. Quand l’on parle de l’amour, réfléchit-on à la solitude des relations? Dans une relation amoureuse les deux partenaires doivent être égaux, mais il apparait difficile de trouver cet équilibre.

L’amour tendre se développe avec une mise en scène épurée. Devant le regard intrigué de la salle se présentent la femme et l’homme qui ont peur de faire leurs premiers pas ensemble. L’un des héros dit: « La paire peut se réunir encore ». L’amour… C’est le sentiment sans lequel nous ne pourrions pas vivre.

Puis, une autre mise en scène s’organise. Six femmes se présentent devant les spectateurs avec la même question: « Aimer ou ne pas aimer ? ». L’une dit: « Je n’aime pas, parce qu’il me considère comme un ami, et je ne veux pas être son ami. Je suis une femme. Et je veux être aimée. »

A travers ce spectacle, Florian Bilbao est parvenu à exprimer les traits de caractère (la tendresse, l’assurance, la finesse) par la danse et de courts dialogues. L’intention était de raconter des histoires proches des spectateurs, dans lesquelles chacun peut trouver les réponses à ses questions.

Interrogé sur la formule de son succès en général, Florian est resté persuadé qu’il fallait « être ouvert à l’autre sans s’oublier soi-même. On peut apprendre de chaque individu que l’on rencontre, chacun possédant ses qualités propres.»


Florian Bilbao et les acteurs du théâtre Ilkom réunis pour un salut final. Crédit : Dna.uz

Ce spectacle a été mis en scène du 1er au 10 novembre avec treize acteurs du théâtre Ilkhom. L’une d’elle, Lainie Mullen est devenue une vraie découverte artistique, grace à son jeu propre. Elle jouait comme si c’était son dernier jour.

Florian a noté que le théâtre «Ilkhom» (qui signifie « inspiration » en ouzbek) était enchanté et que les acteurs étaient des personnes ouvertes, dévoués à leur métier, des humanistes.« C’est un exemple de qualité, que ce soit dans la formation, l’engagement de leurs acteurs dans la structure, l’expérience de la scène qu’ils proposent à leurs acteurs… Les structures européennes que je connais ont beaucoup à apprendre d’eux. »

Selon lui, la signification profonde de son spectacle est que l’on peut faire toutes les choses impossibles, tant que l’amour est au rendez-vous.

Nos informations

Florian Bilbao est né en 1979 à Livourne. Il y a étudié, ainsi qu’à Montpellier. Depuis 2002, Florian vit et travaille à Berlin. Il a travaillé en tant qu’assistant chorégraphe dans le cadre de deux projets du programme éducatif du Philharmonique de Berlin.
Il a mis en scène plus de dix spectacles. Il a fondé une compagnie pour la jeunesse dans le cadre du projetTanzZeit: le temps pour la danse à l’école. Actuellement, son prochain projet inclus une participation avec la compagnie A+B TANZBAU qu’il a crée avec Mercedes Appugliese.
Son style préféré est la danse moderne.

Dana Oparina
Journaliste pour Francekoul.com

Relu par Etienne Combier

Fête des années 80, 8 et 9 Septembre 2012

Dans la série: « Les délires de Chouchou »

Le Samedi 8 et le Dimanche 9 Septembre, nous sommes partenaires de la fête des années 80 à Libourne, pour une Gym Tonic avec Maritchu-Davina et Sarah-Véronique pleine de bonne humeur à 11h30 et 16h30, place Decazes.

Merci aux courageuses qui nous ont suivi avec bandeaux et guêtres sur les rythmes des années 80 pour une bonne partie de rigolade, Bernard Tapie en était vert de jalousie, en vidéo.

Article du Sud-Ouest, Dimanche 9 septembre 2012

Article du Sud-Ouest, Lundi 10 Septembre 2012

Histoire de l’école

La danse, une histoire d’amour, une vie, une transmission…

La famille de la danse:

* La grand-mère maternelle, Micheline Marchive (née Kany) a créé le « Club Libournais de la Danse » en 1957 avec sa soeur Suzette Chaumeron (née Kany)

* La mère, Evelyne Lechevallier (née Dupeyroux), professeur d’EPS à la retraite et professeur de danse Jazz D.E. a longtemps donné les cours de Modern’ Jazz dans l’école au 28 rue Thiers à Libourne,

* Le père, Robert Bilbao, artiste peintre, thérapeute et professeur d’EPS à la retraite, longtemps décorateur des spectacles de fin d’année.

* Le fils 1, Thomas Bilbao, surfeur professionnel et professeur de surf entre la France et le Chili, une autre histoire de « Danse sur les Planches »

* Le fils 2, Florian Bilbao, danseur et chorégraphe international, installé à Berlin

* La fille…

Maritchu Mauget-Bilbao, Psychomotricienne D.E et Chorégraphe a créé « Amalgame Danse » en 1995 et depuis 2002 dans ses locaux au 32 rue de la Marne à Libourne (France)

 

Amalgame Danse

Une vie, une autre façon de vivre la Danse…